P1030719Pierres et villages
Les ancêtres de l’espèce humaine ont vécu à l’intérieur de grottes et d’abris sous roche. Leurs premières armes et leurs premiers outils ont été en pierre et c’est également sur des pierres que leur art et leur culture ont pris forme. La vie autant que la mort étaient étroitement liées à la pierre. Depuis des centaines d’années, les pierres gréseuses d’Igueldo, d’Ulia et du Jaizkibel ont également servi à construire les murailles, les forts militaires, les maisons, les églises et de nombreux villages de la province.

La reconstruction de San Sebastian a été réalisée dans sa quasi totalité avec les grès extraits des carrières d’Ulia et d’Igueldo, c’est également avec ces grès que les façades furent édifiées alors que les marnes furent utilisées pour les murs et les intérieurs. Hondarribia a construit son château, ses murailles et son église paroissiale avec les pierres du Jaizkibel, de même que Pasai Donibane, Pasai San Pedro ou Lezo. Les grès du Jaizkibel ont également servi à construire Irun, Oiartzun, Renteria, Saint-Jean-de-Luz, Bayonne… comme cela est consigné dans les autorisations accordées lors de l’exploitation des carrières conservées dans divers documents et archives.