Jaizkibel Amaharri/Jaizkibel-Ulia 2016 est une initiative qui fédère les domaines scientifiques et sociaux dans un but commun: mettre en valeur et protéger notre patrimoine naturel.

Geofromas

Jaizkibel et Ulia gardent en leur sein de délicats joyaux naturels, méconnus même par les personnes vivant dans ces lieux. C’est en quelque sorte, un musée vivant et naturel, qu’il est nécessaire tout d’abord de connaître, pour pouvoir ainsi le valoriser afin de le conserver et de le protéger. La nature ne nous appartient pas ; nous en faisons partie, tenant entre nos mains aussi bien le passé que le présent et même le futur de cet héritage.

La présente web, enrichi par une livre-carte, est la première oeuvre multimédia et pluridisciplinaire mettant en valeur Ulia et Jaizkibel, d’un point de vue intégré et global. Cet ouvrage a été possible grâce au travail collectif et aux contributions désintéressées de nombreux scientifiques et naturalistes qui ont apporté les textes, accompagnés d’impressionnantes images mises à disposition par 40 photographes.

.

.

Nos objectives

1

Promouvoir la proposition de Jaizkibel-Ulia 2016 comme Patrimoine Européen de Géologie et de Biodiversité Marine et Terrestre, appuyée par les principaux organismes scientifiques basques ainsi que par d’importants groupes sociaux internationaux et régionaux.

2

Demander au Gouvernement Basque de transmettre la proposition aux organismes d’Etat et européens pour doter d’une protection adéquate l’aire marine de Jaizkibel-Ulia au sein du Réseau Européen Natura 2000, créant ainsi un corridor protégé entre Donostia-Saint Sébastien et Biarritz.

3

Encourager des initiatives concrètes au niveau institutionnel, local, régional et transfrontalier. Durant l’année 2016 où Donostia/ Saint Sébastien sera la capitale européenne de la culture, nous proposons de demander officiellement à l’UNESCO l’agrandissement du Géoparc de la Côte basque.

«La nature forge l’âme, la culture et le caractère des peuples. Il n’y a pas meilleure expression de la culture d’un peuple que sa connaissance, le respect et la protection de son patrimoine naturel et par la même, ses propres racines et son futur.»

José Manuel Cortizo
Coordinateur du proyet Jaizkibel Amaharri eta Jaizkibel-Ulia 2016