PROPOSITION   POUR  DECLARER  JAIZKIBEL-ULIA PATRIMOINE EUROPÉEN GEOLOGIQUE  ET  DE BIODIVERSITE

L’énorme importance internationale de la géologie basque, et plus concrètement de la formation géologique connue comme flysch (qui, tel un grand livre écrit dans la pierre, nous montre  dans ses strates calcaires, marneuses et siliceuses des évènements géologiques couvrant plus de cent millions d’années) a abouti en 2010 à inclure dans le réseau international de parcs géologiques le Géoparc de la côte basque. Actuellement ce géoparc comprend les communes de Mutriku, Deba et Zumaia, même si dès le debut la possibilité de l’élargir a été imaginée.

071003La formation géologique Jaizkibel est intégrée dans les strates les plus récentes du flysch basque et constitue son trésor le plus menacé. Ces couches du Tertiaire ont été déposées dans une región sous-marine située à grande profondeur durant la période Paleocene- Eocène (entre  – 55 et – 42 millions d’années) et le soulèvement de la superficie de ces sédiments marins s’est complété voici 40 millions d’années lors de la formation des Alpes pendant laquelle les Pyrénées se sont aussi formées.

Les dernières recherches scientifiques, principalement en provenance d’Ara nzadi, Cobe, Oceana, Luberri, etc. prouvent clairement que Jaizkibel-Ulia est un joyeau géologique où l’on trouve des formes géologiques uniques au monde (nodules et concrétions, paramoudras et ichnofossiles nouveaux pour la science, etc). De plus il convient de souligner sa richesse préhistorique et historique et de la biodiversité marine et terrestre, d’une incalculable valeur scientifique et culturelle.

En dépit de cela, ces richesses naturelles ne sont pas dûment protégées, étant donnée la particularité que dans cette región une grande partie des richesses géologiques présentes en superficie (formes géologiques, paramoudras, cañons, grottes, zones sablonneuses et corniches) continuent jusque dans les fonds marins, ce à quoi il convient d’ajouter l’énorme richesse de biodiversité marine.

Inexplicablement, cette región marine n’est pas protégée par le Gouvernement basque dans le réseau d’espaces naturels du cadre européen, connu comme Réseau NATURA 2000 et se trouve donc actuellement gravement menacée par le projet de construction d’un  grand port extérieur au Jaizkibel.

Pour toute cela et en nous appuyant sur une multitude d’études et de conclusions scientifiques, nous DEMANDONS aux administrations basque, nationale et européenne ainsi qu’à l’UNESCO :

 1º.-  LA PROTECTION URGENTE DE LA ZONE MARINE JAIZKIBEL-ULIA VIA SON INCLUSION DANS LE RESEAU NATURA 2000.

 2º.-  L’AGRANDISSEMENT URGENT DU PARC GEOLOGIQUE DE LA COTE BASQUE A LA TOTALITE DE JAIZKIBEL-ULIA Y COMPRIS SES FORMES GEOLOGIQUES, CAÑONS ET CAVITES SOUS-MARINES.

Entités qui soutiennent notre proposition